Skip to main content
MONTEVERDE
Article
8
1

Le nord du Costa Rica, sans voiture, c'est vraiment le parcours du combattant! 

Entre les heures de bus, et les attentes interminables entre chaque étape, nous avons opté pour la location avec la société Alamo (Très bon rapport qualité prix, ils ont plusieux agences dans le pays ce qui permet de prendre la voiture dans un endroit et de la rendre à un autre.)

Nous avions lu que pour aller dans les montagnes de Monteverde, il était recommandé de louer un 4x4. En effet nous le recommandons vivement !

D'autant plus que nous n'avons pas fait comme tout le monde car notre GPS, sans internet, nous a proposé une route alternative extrêmement dangereuse.

Sensations fortes garanties, nous n'avons croisé que des chevaux et vaches sur notre chemin.

Nous vous recommandons donc de prendre la route 606 qui elle, est un chemin de gravier, non bétonnée mais bien plus praticable qui vous mènera jusqu'au petit village de Santa Elena et Monteverde.

Nous nous sommes rendus depuis le parc Tenorio, à Monteverde dans le but de faire les fameux ponts suspendus dans "la forêt de nuages".

Nous pensions (comme une grande partie de touristes) que les nombreux ponts suspendus (photo en dessous) se trouveraient dans le Monteverde National Park.

ERREUR.

Ils s'agit en fait d'un "parc d'attraction " avec 8 ponts successifs dans la rain forest : Le Selvatura Park... Moins authentique d'un seul coup!

Le parc national de Monteverde n'a qu'un seul pont et est principalement connu pour la randonnée.
Son double, beaucoup plus petit et donc moins visité, le Santa Elena National Park quant à lui n'a pas de pont, reste moins fréquenté mais est tout aussi agréable pour une randonnée.

Nous avons décidé d'aller dans le Selvatura Parc car nous voulions absolument marcher sur ces fameux ponts au dessus de la jungle.

bridge

Le Quetzal, célèbre oiseau extrêmement rare du Guatemala , à pour habitude de loger dans les montagnes chaudes et humides de Monteverde. On aura eu beau avoir le nez en l'air pendant 3 heures, à notre grand désespoir nous n'en verront aucun.

Cependant nous avons croisé un guide nous indiquant qu'il en avait vu 3 la veille !

Il ne faut jamais perdre espoir au Costa Rica ! Parfois l'animal ou l'oiseau que vous cherchez tant, arrive quand vous ne vous y attendez pas !
On a fait plusieurs parcs nationaux en silence en se cassant la nuque à regarder les arbres sans jamais rien trouver. Je pense particulièrement aux aras rouges que l'on cherchait dans le Parc National Carara, connu justement pour en héberger plusieurs couples. En revanche, on en a vu ENORMEMEMENT à Tarcoles et Uvita en pleine nature chez nos hôtes Airbnb.

On aura tout de même eu l'opportunité à Monteverde, de voir de très près les colibris du "jardín de los colibris" dans le Parc Selvatura.

Ils mettent en place des petites buvettes de nectar et cela attire les abeilles et les colibris.

Il y en a beaucoup et ils volent tellement vite que j'ai failli me prendre un colibri dans la tête ! Voici un petit un slow motion pour que vous vous en rendiez compte : 

Leurs ailes peuvent battre jusqu'à 200 fois par seconde ! Ça donne le tournis et en même temps c'est fascinant. Ils ont chacun leur particularité de couleurs et de reflets.

colibri colibri

A très vite pour de nouvelles aventures au Costa Rica !

@World Through Our Eyes